Denial of Service, Sniffing, Scanning … des termes qu’il ne faut pas confondre.

Internet c’est sans doute le plus grand réseau public qui existe actuellement. Il connecte des milliards d’utilisateurs dans le monde et où que l’on aille, on peut toujours se connecter sur le web. Pour cela, les fournisseurs d’accès mettent à la disposition de leurs clients des connexions par fibre optique, des connexions par ADSL ou encore par données mobiles. Bref, tout dépend du budget de l’utilisateur et de ses besoins. Cependant, sachez qu’Internet n’est pas sécurisé car plus de 400 millions de pirates informatiques rodent dans ce réseau. Pour arriver à leurs fins, ils utilisent plusieurs méthodes dont le Denial of Service, le Sniffing ou encore le Scanning … Quels sont les différences entre ces trois formes de piratage ? Les réponses à vos questions …

  1. Le Denial of Service

Le Denial of Service ou le Déni de Service (abréviation : DOS) est une attaque qui cible principalement le système d’exploitation utilisé. Ce dernier, piraté bloquera l’accès au réseau de la victime d’où son nom. Une fois l’accès bloqué, le pirate pourra ensuite faire ce qu’il veut. Attention, tous les systèmes d’exploitation sont menacés par ce danger et chaque jour, il fait encore de nombreuses victimes principalement dans les pays développés qui partagent plus d’informations personnelles que les autres pays en voie de développement.

  1. Le Sniffing

Le Sniffing signifie en français « reniflage ».  C’est une méthode utilisée par les pirates qui volent les données qui circulent dans un réseau. Pour cela, ils analysent les échanges de données entre les ordinateurs qui appartiennent au réseau ciblé. N’oubliez pas qu’Internet est un grand réseau public donc s’il n’est pas sécurisé, les pirates pourront très bien renifler toutes les informations qui y circulent. Le danger avec cette méthode c’est qu’elle est souvent capable de détecter les ports qui sont en activité et de l’écouter.

  1. Le Scanning

Le Scanning balaie les ports d’un ordinateur en utilisant un appareil dédié. On l’appelle Scanner et il envoie des « pings » sur les ports de l’appareil ciblé et s’il constate qu’un port est ouvert, il va l’attaquer. Ce sont surtout les hackers qui utilisent cette méthode et grâce à cette méthode, ils peuvent même déterminer les systèmes d’exploitation des victimes.

Mesures à prendre

Sécurité sur internet

Pour vous protéger de ces menaces de piratage en ligne, vous devriez prendre des mesures de sécurité sérieuses. Tout d’abord, mettez à jour votre système d’exploitation. Ainsi, il ne sera plus vulnérable car les dernières versions des OS sont toujours plus sécurisées. Ensuite, installez un bon pare-feu sur votre ordinateur. Ce dernier va bloquer toutes les attaques des pirates informatiques. Ceci fait, vous devriez maintenant utiliser un vpn. C’est un système qui va crypter toutes les données entrantes et sortantes de votre appareil. Vous pourrez l’installer sur votre Smartphone, votre tablette, votre ordinateur, votre tv connectée, etc. Parmi les meilleurs vpn actuellement, il y a Nordvpn qui possède plus de 4500 serveurs vpn dans le monde. Il est aussi très sécurisé. Avec le vpn, vous pouvez aussi contourner le cloud act.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.