Est-ce qu’on peut pirater le vpn ?

Avec la révolution d’Internet et des nouvelles technologies, de plus en plus d’internautes se penchent vers l’utilisation du vpn ou réseau privé virtuel. Grâce à ce service, ils peuvent surfer anonymement sur Internet, débloquer leurs sites internet préférés géo-censurés ou encore sécuriser leur connexion. Dans ce dernier cas, le vpn crypte toutes les données entrantes et sortantes de l’appareil de l’utilisateur mais la question se pose : ce cryptage est-il vraiment efficace ? Est-il vraiment impossible à décrypter ? Voici les réponses à toutes vos questions sur la sécurité du vpn.

Le vpn en quelques lignes

 

Le vpn tire son nom de virtual private network qui signifie en français réseau privé virtuel. Comme son nom l’indique, il s’agit donc ici d’un réseau qui ne sera pas accessible par tout le monde contrairement à Internet qui est un réseau public. Pour y accéder, vous devriez disposer de la clé d’authentification fournie par les protocoles vpn. Ce sont ces technologies qui se chargent du chiffrement et de la gestion de l’accès au réseau. Parmi les protocoles vpn les plus connues actuellement, il y a l’Open vpn qui est le plus recommandé par les experts. Il fournit un taux de chiffrement de 256 bits et il utilise des certificats numériques et un couple utilisateur/mot de passe pour l’authentification. Cependant, l’Open vpn connait actuellement quelques soucis car dans les pays où les censures et les surveillances en ligne sont très sérieuses, il est très difficile à utiliser. En Chine par exemple, il est bloqué. Pour le remplacer, il est recommandé d’utiliser l’IKEV2, le SSTP ou encore le L2TP qui eux aussi fournissent un taux de chiffrement de 256 bits. Maintenant, voyons de plus près s’il est possible de pirater le vpn ou non.

Pirater le vpn : est-ce possible ?

Puisque le vpn est un système qui a été développé par un humain, il peut donc aussi être piraté car de nos jours, tout peut être exploité si on a le temps et les moyens. Cependant, le piratage du vpn reste encore très difficile et les menaces ne concernent pas tous les utilisateurs.  Edouard Snowden et quelques chercheurs en sécurité ont affirmé qu’il est bien possible de décrypter les données qui circulent dans le vpn en interceptant le trafic, en les transmettant à des ordinateurs puissants qui vont renvoyer la clé par la suite. Alex Halderman et Nadia Heninger, deux experts en sécurité ont aussi affirmé qu’il était possible de déchiffrer le HTTPS, le SSH et le VPN en utilisant la méthode d’attaque Logjam basée sur les failles de l’algorithme Diffie-Hellman. Mais pas de panique car pour y parvenir, il faudrait au pirate environ 1 an et quelques centaines de millions de dollars pour concevoir cette machine de piratage.

Donc en conclusion, il est bel et bien possible de pirater le réseau privé virtuel mais heureusement que les menaces ne concernent pas tout le monde car non seulement c’est très onéreux mais en plus, cela prend beaucoup de temps.

A lire: utiliser cyberghost en chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.