Les PJ peuvent cacher des virus

Dans notre article sur les fichiers microsoft office qui cachent des programmes malveillants, nous avons parlé des fichiers doc et Excel qui cachaient des codes macro dangereux pour notre vie privée et nos données sensibles. Aujourd’hui, nous allons généraliser car ce ne sont pas seulement les fichiers MS Office qui sont dangereux. En effet, tout fichier envoyé en Pièce Jointe peut cacher un script ou une application indésirable capable de nous voler nos informations en ligne les plus précieuses.

Vous le savez déjà surement mais nous allons encore vous le répéter : il ne faut jamais ouvrir un mail provenant d’un inconnu et il ne faut jamais ouvrir des fichiers joints qui paraissent douteux. Si vous ne suivez pas ces conseils, votre curiosité pourrait nuire à votre vie privée. En effet en cliquant un fichier infecté par un virus, vous allez infecter automatiquement d’autres appareils et parallèlement, vous pouvez dire adieu à vos codes de carte bancaire, vos mots de passe professionnels, vos mots de passe réseaux sociaux … etc

PJ infectée

A propos de la pièce jointe piégée

Avant toute chose, voyons d’abord ensemble ce qu’on appelle : pièce jointe piégée. C’est clair, l’objectif d’une pièce jointe piégée ou malveillante est de voler les informations personnelles de la victime. Pour cela, il prend l’extension d’un fichier sain comme celui d’un fichier pdf, d’un fichier doc, d’un fichier Excel, d’un fichier Powerpoint, d’un fichier zip, d’un fichier RAR, d’un fichier image genre JPEG, GIF, PNG … etc. tout en cachant un code malveillant ou un cheval de Troie.

Méthode d’action des pirates

Pour mener à bien son opération, le pirate envoie d’abord un mail d’appât qui servira pour inciter un utilisateur à télécharger le fichier joint et à l’installer sur son ordinateur. Pour cela, il use de plusieurs ruses dont celle la plus utilisée est l’envoi d’un mail qui indique que la victime à gagné un lot après un tirage au sort. Ce lot peut être un billet d’avion, un appareil électroménager d’une valeur de plusieurs centaines d’euros … etc. et dans le mail, il y a un fichier joint à télécharger pour la récupération du gain ou pour obtenir des détails supplémentaires pour le voyage. Une fois le virus installé, il va récolter les informations personnelles de la victime et les envoyer à un serveur mis en place à l’avance par le pirate. Actualité similaire: Piratage de BTER.

Détection de l’arnaque et mesures de précaution

PJ contenant un virus

Lorsque le mail d’appât est bien rédigé, il est parfois difficile de le distinguer d’un mail non dangereux. Toutefois, pour éviter de se faire piéger, il est nécessaire de prendre quelques mesures de précaution dont la plus importante est  la suivante : « Il ne faut jamais ouvrir un fichier joint envoyé par un expéditeur inconnu ». Pensez aussi à bien examiner le message que vous recevez. Si par exemple vous recevez un lot alors que vous n’avez participé à aucun concours, dans ce cas il s’agit d’un mail d’appât. Pareil aussi si on vous dit que vous avez été tiré au sort pour gagner des millions d’euros. Si c’était vraiment le cas, au moins on vous téléphonera car il s’agit ici de millions d’euros.

Si possible, installez un bon antivirus sur votre ordinateur. Souvent négligé, cette solution de protection est pourtant très importante. Pour profiter d’un service de qualité, nous vous recommandons de lire les avis des experts sur internet. En installant un antivirus de qualité sur votre ordinateur, vous serez à l’abri de plusieurs menaces. En plus, certains logiciels antivirus sont capables de détecter les spams avant qu’ils n’arrivent dans votre boite mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.