Le vpn interdit au Pakistan ?

Avec l’évolution du piratage informatique en ligne et le nombre de victimes de vols de données confidentielles sur Internet, les experts en informatique en décision de mettre en place le service vpn ou réseau privé virtuel. Conçu surtout pour chiffrer la connexion internet de l’utilisateur, ce service peut aussi servir pour le déblocage des sites géo-censurés sur Internet. Notons que la géo-censure est un système de censure en ligne qui bloque une série d’adresses IP appartenant généralement à des internautes situés dans un même pays ou un groupe d’étudiant … etc. d’avoir accès à un contenu en ligne. Pour la contourner, les utilisateurs de vpn changent leurs adresses IP.

Le vpn est très pratique pour de nombreux internautes toutefois, il n’est pas très apprécié par le gouvernement. Certes certains l’autorisent sans aucun problème mais dans les pays où la surveillance en ligne est encore très sévère, l’utilisation du vpn peut être illégal. Au Pakistan par exemple, l’utilisation de ce service est interdit car la loi car d’après les autorités locales, les échanges de données établies entre les internautes Pakistanais et le monde extérieur devraient être surveillés de près dans le but de lutter contre le terrorisme.

Censure de l'internet au Pakistan

Une décision prise par le gouvernement

C’est le gouvernement local pakistanais qui est le principal responsable de cette interdiction du vpn au Pakistan. Dorénavant, les fournisseurs d’accès Internet qui permettent à leurs clients de communiquer avec des données informatiques chiffrées seront punis. De plus, si ces derniers découvrent qu’un de leurs clients utilisent un vpn fourni par un prestataire local ou étranger, ils devront « obligatoirement » alerter les autorités. Face à ces mesures, la vie privée des internautes pakistanais est vraiment menacée.

Interrogés par de nombreux experts, les responsables de la sécurité en ligne pakistanais ont affirmé que cette décision a été prise dans le but de limiter les communication illégales entre les internautes et les terroristes. Tout est stratégique et cette décision a été prise dans le but de la protection des internautes à t-il encore ajouté. Très sage décision certes, mais malheureusement elle menace la vie privée des internautes. Sans vpn, toutes les communications informatiques établies entre les internautes ne sont pas cryptées donc facilement lisibles. Ainsi, les pirates informatiques pourront les écouter et les décrypter facilement.

Internet limité au Pakistan : ce n’est pas la première fois !

sites bloqués

Notons qu’au Pakistan, l’utilisation d’Internet est très limité. Ce n’est pas la première fois qu’une restriction de ce genre a été mise en place. Il y a eu quelques mois par exemple, les FAI ont déjà bloqué l’accès à de nombreux sites internet comme les réseaux sociaux comme Facebook ou Viadéo ou même Twitter. Sous les pressions du gouvernement, les FAI responsables de cette censure ont affirmé qu’à cause des nombreux propos diffamatoires et dénigrants qui attaquent le prophète Mahomet, l’accès à ces sites est dorénavant suspendu. Notons que ces informations ont été divulguées par « The Guardian » ou encore « The Express Tribune » et elles ont été fournies par une source interne d’un FAI au Pakistan.

Lors de vos vacances au Pakistan, oubliez donc vos chaines de TV étrangères en ligne et vos sites internet favoris car une fois sur place, vous n’y aurez plus accès. Puisque vous utiliserez une adresse IP pakistanaise, vous n’aurez plus accès qu’aux sites internet autorisés par le gouvernement local et le fournisseur d’accès à internet uniquement. Certains internautes font toujours appel au vpn ou réseau privé virtuel mais comme annoncé ci-dessus, l’utilisation de ce service est internet. Notre conseil : faites tout légalement ou bien trouvez un autre endroit qui répond à vos exigences et à vos besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.